• Cassandre Lefevre

L’importance de consommer local et de saison

Avec le développement des grandes surfaces, tous les produits sont à notre disposition, et ce, toute l’année. Cependant, revenir à une consommation plus responsable serait meilleur pour la planète, pour notre portefeuille et même pour notre santé. Je vous explique dans quelles mesures dans cet article.



Et non, les diététicien(e)s ne sont pas QUE des “amaigrisseurs/ses”, notre palette est beaucoup plus diversifiée et notre rôle parfois insoupçonné. Ainsi, vous aiguiller dans vos habitudes de consommation afin de vous mener à un mode de vie plus sain est aussi de notre recours. Commençons par parler des produits locaux et de saison.


*Je parle dans cet article en majorité des fruits et légumes car c'est ce qui est le plus flagrant en terme de saisonnalité. Il y a aussi beaucoup de produits d'épiceries importés dans nos supermarchés : le tout est d'essayer de faire les meilleurs choix possibles sans jugement ni extrémisme.*


1- Les habitudes alimentaires modernes


Si vous êtes de la génération des années 90-2000 comme moi, vous avez sûrement grandi avec le concept des supermarchés, remplis de produits industriels (ce n’est pas le sujet du jour, cela mérite un article à part entière) et de produits venant des quatre coins du monde à n’importe quelle saison. Avouons-le, vous y trouvez surement des avantages : la disponibilité, l’abondance de choix, la possibilité de consommer des produits étrangers, le fait de faire ses courses à un seul et même endroit… Mais en réalité, nous devrions tendre à revenir aux modes de consommation de nos aînés.


Il est parfois difficile d'abandonner cette “facilité” pour revenir aux sources. Bien-sûr, comme tout le monde je mange parfois des bananes et des avocats qui, dans tous les cas, ne poussent pas en France. J’essaie cependant de les choisir le plus éco-responsable possible en les choisissant biologiques, avec le circuit le plus court... Mais au quotidien, essayons de nous accommoder de ce que nous offre notre pays, voire notre région au moment T.


2- Pourquoi acheter des produits locaux et de saison ?


Il y a plusieurs avantages dans le fait de changer sa façon de consommer.

Premièrement, écologiquement. Pourquoi générer des transports énormes pour aller chercher des tomates en hiver alors que l’on a plein de légumes en France. Moins de trajet = empreinte carbone moindre.

Deuxièmement, économiquement. Moins de trajet = moins de coût. De plus, croyez moi que les petits producteurs vous feront plus facilement des gestes commerciaux.

Troisièmement, pour votre santé. Et oui, des produits cultivés dans le respect de la nature, en limitant les produits chimiques seront moins nocifs, plus qualitatifs et beaucoup plus riches pour vous. Les végétaux qui poussent en suivant le rythme de la nature sont ainsi naturellement plus riches en micronutriments.


La nature est bien faite, elle nous donne ce dont nous avons besoin : des fruits et des légumes riches en eau l’été contre des fruits et légumes plus denses et plus riches en énergie l’hiver.

3- On fait ses courses où ?


Il y a plusieurs choix qui s’offrent alors à vous :

- Continuer à aller au supermarché, en tenant compte de la saisonnalité et de l’origine des produits qui doit être indiquée (en sachant que ce n'est pas la meilleure qualité possible).

- Se rendre dans les magasins biologiques qui respectent en général les saisons et se fournissent souvent auprès de producteurs locaux (la certification bio augmentera légèrement les prix).

- Se rendre sur les stands des producteurs locaux du marché (ou bien directement en ferme). Souvent ces maraîchers cultivent dans le respect de l'environnement, sans pour autant avoir de certification bio qui coûte chère. Les fruits et légumes sont alors plus abordables que du bio avec une qualité qui s'en rapproche.

→ Bien différencier les petits maraîchers des primeurs (qui sont des équivalents de la qualité en grandes surfaces) : en général plus petit stand, présentation plus “brute”, moins de variétés... N’hésitez pas à demander en cas de doute.


Voici selon moi, la façon de consommer qui est la plus durable. Bien sûr, acheter une fois de temps en temps des produits importés n'est pas une catastrophe, le tout est d'essayer d'apprécier les produits trouvables chez nous. Vous pouvez retrouver une liste des fruits et légumes mois par mois ici (greenpeace).




8 vues0 commentaire